2014/09/26

2014 09 26 La culture d’innovation

Les organisations développent de plus en plus leur compétitivité par leur capacité à innover et à maintenir durablement la culture d’innovation, en mobilisant toutes les équipes et leur créativité.
Ces capacités reposent sur un programme global et progressif aboutissant à la conduite efficace de projets innovants.


Trois scénarios d’innovation sont généralement envisagés :
-       Amélioration : faire mieux inlassablement par une démarche d’amélioration continue des processus.
-       Evolution : revoir les processus clés internes et adapter le modèle organisationnel.
-       Rupture : revitaliser le business modèle  en alignant la structure organisationnelle sur les nouveaux enjeux et processus internes et externes, en développant les avantages compétitifs sur les concurrents et en nouant de nouvelles alliances stratégiques avec les partenaires.


En se basant sur nos expériences de conduite des programmes innovants, les conditions managériales de succèspeuvent porter sur 5 points clés :

1.    Choix du scénario d’innovation. 
Le Management doit choisir parmi les 3 scénarios, en les combinant éventuellement par structure organisationnelle ou par secteur d’activité spécifique.
A cette occasion, chaque organisation peut se poser la double question devant les défis à relever :
-  comment réduire le carcan administratif et faussement normatif ?
-  comment mettre en avant les forces créatrices ?
2.    Détermination des objectifs. 
Il s’agit de dresser la liste des progrès à réaliser, ni trop limités, ni trop vagues, de manière à ce qu’ils soient raisonnablement mesurables, quantifiables, tangibles ou intangibles.
Il convient de prévoir un système d’évaluation des résultats attendus, assorti des indicateurs de mesure.
Afin d’obtenir une meilleure rentabilité, chaque organisation innovante doit pouvoir accepter les régressions provisoires engendrées par une innovation momentanément destructrice,  lors du passage de la situation actuelle à la situation cible.
3.    Gestion des ressources au service de l’innovation.
- Humaines : faire participer les équipes dans une ambiance créative et impliquer le management en charge des projets innovants.
              L’être humain doit demeurer au centre des dispositifs en complément des chiffres et des résultats obtenus.
- Matérielles : déterminer les infrastructures techniques et les nouvelles technologies accélérant les facteurs de croissance.
- Financières : définir les investissements à réaliser et leur rentabilité, tout en s’assurant des sources de financement avantageuses.
4.    Définition des processus clés.
Il y a lieu de déterminer les processus clés directement liés au programme d’innovation, tout en validant leur valeur ajoutée et en redéployant les compétences requises.
En s’appuyant sur le programme d’innovation, Il est judicieux d’accompagner le changement pendant tout le déroulement du projet, du lancement à sa réception, en effectuant systématiquement le retour d’expérience des activités innovantes.
5.    Gouvernance de l’innovation.
Cette gouvernance s’appuie sur le tripode suivant :
- le concept de jalon-livrable adapté à la démarche de projet innovant et visant à mieux maitriser le pilotage de chaque projet,
- la mesure systématique des progrès réalisés en vue de capitaliser sur une base de connaissance accessible à tous les décideurs des transformations et aux forces créatives,
- l’actualisation régulière du programme d’innovation avant le lancement de nouveau projet.