2016/01/30

On Singularities and Black Holes in Combination-Driven Models of Technological Innovation Networks


Technology is one of the most obvious outcomes of human culture. Technological inventions have been developing at an accelerated rate since the industrial revolution [15] and economist Brian Arthur conjectured that such rapid growth is a consequence of the underlying dynamics of combination that drives the process [2]. Specifically, it has been suggested that novelties arise mainly as a consequence of new forms of interaction between previous artifacts or inventions [2]. Such view connects the pace of man-made evolutionary designs with a basic principle of biological evolution: the presence of tinkering [6] as a dominant way of generating new structures [78].

Architect and Sustainability Pioneer William McDonough Unveils ICEhouse™, Designed to Illustrate Innovation for the Circular Economy


View photo
.
View photo
.

2016/01/27

Books on Innovation and Creativity to inspire, inform and guide you.

Des bonzaïs que vous pouvez faire flotter dans l’air, comme par magie, dans votre salon.

Le thème de la lévitation est récurrent dans la littérature de science-fiction. Le réalisateur japonais Hayao Miyazaki avait même imaginé une île flottante dans un de ses films, « le château dans le ciel » tourné en 1986. Aujourd’hui il ne s’agit pas d’île mais d’arbres ; et pour être plus précis de bonzaïs que vous pouvez faire flotter dans l’air, comme par magie, dans votre salon.
 
Cette idée ingénieuse revient à de jeunes entrepreneurs et artisans de l’île de Kyushu, au sud du Japon. Ils ont imaginé un procédé permettant de faire flotter un bonsaï au-dessus de sa base. Ils ont proposé cette idée sur le site de crowdfunding Kickstarter, et le succès fut immédiat, dépassant largement leurs espérances.
 
La startup utilise une technologie très classique de lévitation magnétique : des aimants créent un champ électromagnétique permettant de maintenir en l’air des objets pas trop lourds. L’originalité de l’idée tient surtout dans les objets qu’ils ont choisis pour cette expérience : des bonzaïs. Ils en proposent de nombreuses variétés et le résultat est toujours magique. Le petit arbre flotte littéralement dans l’air, et peut tourner sur lui-même à la moindre impulsion. Effet poétique garanti.
 
 
Pour commercialiser ses produits, la société Air Bonzaï est consciente de la quasi-impossibilité de faire voyager un bonsaï. Ils ne vendent donc que la base magnétique et la sphère de mousse contenant l’aimant. Une mousse qui sert par ailleurs à accueillir n’importe quel bonzaï (ou plante) que vous trouverez chez votre pépiniériste ; à condition toutefois qu’il ne pèse pas plus de 300 grammes.
Ce kit est proposé pour environ 200$ et sera disponible selon les créateurs de la société, d’ici fin août 2016.
 
En attendant, voici quelques images, juste pour rêver...
 

2016/01/26

Rapport de la Commission nationale d’évaluation des politiques d’innovation.

Rapport de la Commission nationale d’évaluation des politiques d’innovation.
Publié le jeudi 21 janvier 2016
Commission nationale d'évaluation des politiques d'innovation
Crédit : DR 

2016/01/25

2016 01 25 VISITING NAOSHIMA

Naoshima héberge plusieurs musées d'art contemporain. La société Benesse (l'une des plus grandes sociétés d'éducation du Japon, basée à Okayama) et son président Sōichirō Fukutake (en) ont dirigé la création et l'exploitation d'un site d'art, Benesse Art Site Naoshima (ベネッセアートサイト直島Benesse āto saito Naoshima?)1, depuis la fin des années 1980. Elle a été initiée par la construction du complexe hôtel/musée Benesse House (ベネッセハウスBenesse Hausu?), conçu par Tadao Andō, de 1989 à 19921.

2016/01/24

2016 01 20_30 VISITING JAPAN

Le Japon est la troisième puissance économique du monde pour le PIB nominal et la troisième pour le PIB à parité de pouvoir d’achat. Il est aussi le quatrième pays exportateur et le sixième pays importateur au monde. Acteur majeur du commerce international et puissance épargnante, il a ainsi accumulé une position créancière nette vis-a-vis du reste du monde (en) de plus de 325 000 milliards de yens4, le plaçant en première position devant la Chine5. C’est un pays développé, avec un niveau de vie très élevé (dix-septième IDH le plus élevé) et la plus longue espérance de vie au monde (selon les estimations de l’ONU)6. Mais ce tableau idyllique ne doit pas masquer d’importants problèmes qui pèsent sur l’avenir du pays : le Japon souffre d’un des taux de natalité les plus bas du monde, très en dessous du seuil de renouvellement des générations7. Le pays est actuellement en déclin démographique8. C’est également le pays pour lequel le poids de la dette publique brute est le plus important au monde9, cette dernière s’élève en 2013 à 250 % du PIB10.


Photos de Michel Saloff Coste au Japon :


2016/01/21

2016 01 21 What is claimed as the world’s largest technology incubator is taking shape in Paris.



PUBLISHED: 

EU technology policies need to reach the start-up audience !

What is claimed as the world’s largest technology incubator is taking shape in Paris. Its director, Roxanne Varza, says the city is gathering steam as a digital hub and the EU needs to support European start-ups in going global
Roxanne Varza, director of 1000Startups.fr 

2016/01/20

2016 01 15_ 20 VISITING SINGAPOUR AND MEETING GERRY GEORGE

Singapore (Listeni/ˈsɪŋɡəpɔːr/), officially the Republic of Singapore, and often referred to as the Lion City, the Garden City, and the Red Dot, is a global city in Southeast Asia and the world's only island city-state. It lies one degree (137 km) north of the equator, at the southernmost tip of continental Asia and peninsular Malaysia, with Indonesia's Riau Islands to the south. Singapore's territory consists of the diamond-shaped main island and 62 islets. Since independence, extensive land reclamation has increased its total size by 23% (130 km2), and its greening policy has covered the densely populatedisland with tropical floraparks and gardens.



2016/01/17

Une nouvelle connaissance et approche du monde en intégrant «l’information» à la dialectique courante en physique entre «l’énergie» et la «matière» par Michel Saloff Coste

"De la même manière que l’analyse nous montre que la matière n’est finalement que l’accumulation de briques faites de particules énergétiques en vibration, il me semble qu’il est possible de démontrer que ces particules énergétiques ne sont en fait que des oscillations entre deux polarités opposées. Ces polarités peuvent être envisagées comme le zéro et le un qui sont la base de la théorie de l’information qui préside à tout le développement de l’informatique." 

2016/01/11

2015 12 11 TO 2016 02 10 VISITING TAWAIN