2013/05/13

Fwd: [Agora21 transitions] Nouveau signet publié sur "Transition(s) vers une économie écologique à l’horizon 2030 - 2050"

Un document important pour comprendre le futur .

Bien amicalement,

Michel SALOFF-COSTE


Début du message réexpédié :

Objet : [Agora21 transitions] Nouveau signet publié sur "Transition(s) vers une économie écologique à l'horizon 2030 - 2050"
Date : 13 mai 2013 16:27:52 UTC+02:00

Un nouveau signet a été publié par Philippe Jury dans le groupe "Transition(s) vers une économie écologique à l'horizon 2030 - 2050"

L'économie écologique déploie ses propositions

L'économiste de l'environnement Robert Costanza propose une réorientation de l'économie sur de nouvelles valeurs : intégration aux limites de la nature, prise en compte du pic des ressources, mise en avant du bien-être plutôt que de la croissance.

"Le monde est un système adaptatif complexe non linéaire, avec des seuils, des points de bascule et des surprises" : par cette ouverture d'un colloque co-organisé par l'Iddri le 25 avril à Paris, l'économiste américain Robert Costanza, enseignant-chercheur à l'institut pour des solutions durables de l'université de Portland (Oregon), brosse le constat d'une planète malmenée par les activités humaines, qui s'aventure dans un état d'instabilité inconnue. En cause : la croissance. Celle-ci ne peut plus se dérouler dans un monde fini sans entamer la base même du capital naturel et social, selon Costanza. Dans un ouvrage collectif publié en 2012 par les Nations unies, Building a Sustainable and Desirable Economy-in-Society-in-Nature, Costanza et ses co-auteurs proposent de repenser fondamentalement notre système économique, sur la base d'une "économie écologique" telle que définie par l'économiste américain Herman Daly.


Consulter le signet