2018/06/21

2018 06 20_21_22 ETHIQUE ET TRANSHUMANISM


« TRANSHUMANISM IS THE PHILOSOPHY THAT WE CAN AND SHOULD DEVELOP TO HIGHER LEVELS, BOTH PHYSICALLY, MENTALLY AND SOCIALLY, USING RATIONAL METHODS. » 
ANDERS SANDBERG


FOR A FEW YEARS NOW, TRANSHUMANISM HAS BEEN A MOVEMENT OF THOUGHT WHOSE INFLUENCE CAN NO LONGER BE DENIED, BOTH INTERNATIONALLY WITHIN THE MEDIA AND IN THE ACADEMIC, POLITICAL, AND ECONOMIC WORLDS. HOWEVER, RECOGNISING THE EMERGENCE OF A PHENOMENON IS NOT THE SAME AS KNOWING IT. MANY QUESTIONS REMAIN UNANSWERED ABOUT THE VERY NATURE OF TRANSHUMANISM(S).


THE PURPOSE OF ETHCONFERENCE2018 IS TO ANALYZE THE CURRENT STATE OF THE ART ON THESE QUESTIONS, EXPLORING TRANSHUMANISMS AND THEIR NARRATIVES. MORE BROADLY, THE CONFERENCE WELCOMES ALL ABSTRACT, PANEL AND PARTICIPATORY WORKSHOP PROPOSALS RELATED TO “TRANSHUMANISM”, “POSTHUMANISM, “HYPERHUMANISM” AND THEIR MANY RELATED TOPICS. PROPOSALS FROM A WIDE RANGE OF DISCIPLINES ARE WARMLY WELCOMED.
THE CONFERENCE IS ORGANISED IN SUCH WAY THAT IT WILL ENABLE DIFFERENT AUDIENCES (SCHOLARS, PROFESSIONALS, CITIZENS, POLITICIANS,...) TO INTERMINGLE, COMBINING THE AMBITION AND USUAL COMPONENTS OF A HIGH-LEVEL ACADEMIC EVENT (TALKS, PANELS, ROUND TABLES,...) AND A THOUGHT-PROVOKING OFF-CONFERENCE RANGE OF ARTISTIC, PEDAGOGICAL AND CULTURAL ACTIVITIES (AUDIENCE-FOCUSED SCIENTIFIC WORKSHOPS, PARTICIPATORY FORUMS, ‘PREDICTIVE JUSTICE’ DEBATING, THEATRE PERFORMANCE, PUBLIC DISCUSSION OF A CULT FILM, A TRANSHUMANISM-THEMED ESCAPE GAME, AND OTHERS)

What are today our possible views of the future?

Delineating them is essential as the ways we envisage the future rest on epistemological assumptions whereof the holder is most often not even aware. But eliciting those assumptions is crucial as without such an inventory, the conditions for an authentic mastery of ethical freedom fail to be met.

A meta-analysis of over 300 prospective scenarios reveal four global types: ranging from the status quo to the extinction of the human race, by way of utopia and dystopia.

Together we shall analyse where do transhumanist scripts fit within such a meta-analysis of all possible futures.

Transhumanist visions of the future and approaches belong to a particular subgroup of possible futures wherein each of us, according to personal values, will read a cherished utopia or a despicable dystopia.

Knowing where are located in the world the zones of influence of transhumanism and what are the reactions it arouses, constitutes an essential informative ingredient of our analysis.

What are we likely to learn?

We can learn what are the benefits of the transhumanist vision and what are its shortcomings. But also and because of the light it sheds, see more clearly what is the utopia and what is the ethics informing it that we may want to subscribe to, and what is therefore our common ground with transhumanism, and whether that common ground is wide or minuscule.​


DEPUIS QUELQUES ANNÉES, LE TRANSHUMANISME FAIT FIGURE D’UN MOUVEMENT DONT ON NE PEUT PLUS NIER L’IMPACT À TOUS LES NIVEAUX DE LA SOCIÉTÉ. CEPENDANT, DERRIÈRE LE MOT « TRANSHUMANISME » SE CACHENT DE NOMBREUX COURANTS D’IDÉES ET INFLUENCES, BIEN PLUS HÉTÉROGÈNES QUE CE QUE L’IMAGE PARTAGÉE COLLECTIVEMENT NE LAISSE PARAÎTRE.
QUELLES SONT LES RACINES DU TRANSHUMANISME ? D’OÙ NOUS VIENT-IL ? COMMENT COMPRENDRE LE SUCCÈS DE SES IDÉES ? QUE REFLÈTENT-ELLES DE NOS PRÉOCCUPATIONS CONTEMPORAINES ? S’AGIT-IL D’UN MOUVEMENT COMME UN AUTRE, AUQUEL ON PEUT DÉCIDER DE SE JOINDRE OU NON, OU D’UNE VAGUE DE FOND QUI NOUS EMPORTE ? EST-CE UNE NOUVELLE UTOPIE, UNE DYSTOPIE, UN NOUVEL IDÉAL CIVILISATIONNEL, UN PROJET DE SOCIÉTÉ OU UNE DANGEREUSE FUITE EN AVANT ? PLUS FONDAMENTALEMENT, QUE RÉVÈLE CE COURANT DE PENSÉE DE NOUS-MÊMES, DE LA SITUATION DE NOTRE HUMANITÉ ET DES QUESTIONS QUE NOUS POSE AUJOURD’HUI L’INCERTITUDE DE L’AVENIR ?
POUR RÉPONDRE À CES INTERROGATIONS, L’UNIVERSITÉ CATHOLIQUE DE LILLE ORGANISE, AVEC LE SOUTIEN DE LA RÉGION DES HAUTS DE FRANCE, UN COLLOQUE INTERNATIONAL AFIN DE FAVORISER LE CROISEMENT DES REGARDS ENTRE GRAND PUBLIC, CHERCHEURS, MONDE DE L’ENTREPRISE, INSTITUTONS ET POLITIQUES.
DURANT TROIS JOURS, DES PERSONNALITÉS DE PREMIER PLAN DANS LA  CONNAISSANCE DES MOUVEMENTS TRANSHUMANISTES (BERNARD STIEGLER, STEFAN LORENZ SORGNER, JOËLLE PROUST, PAUL JORION, ANDERS SANDBERG…), UNE COMMUNAUTÉ SCIENTIFIQUE INTERNATIONALE ET LES CHERCHEURS DE LA CHAIRE ÉTHIQUE ET TRANSHUMANISME DE L’UNIVERSITÉ CATHOLIQUE DE LILLE PROPOSERONT UNE GRANDE DIVERSITÉ D’ACTIVITÉS RÉFLEXIVES, ACADÉMIQUES, CULTURELLES ET ARTISTIQUES (3 GRANDES CONFÉRENCES PLÉNIÈRES, PLUS DE 80 TALKS, 26 PANELS THÉMATIQUES, 1 TABLE-RONDE EN PLÉNIÈRE, 1 GRAND DÉBAT, 6 ATELIERS PARTICIPATIFS, UN CONCOURS DE JOUTES ORATOIRES, 1 SOIRÉE THÉÂTRE,UNE SOIRÉE CINÉ-DÉBAT, UN ESCAPE GAME, UNE SOIRÉE GALA, LE PRIX DU JURY…).
Quelles sont les différentes manières d’envisager le futur aujourd’hui ?

La question est importante car la manière de se projeter dans le futur repose souvent sur des présupposés épistémologiques dont les promoteurs eux-mêmes ne sont pas nécessairement conscients. Décrypter ces présupposés est essentiel car sans une telle mise à plat, les conditions ne sont pas réunies qui permettent la conquête d’une authentique liberté éthique.

Une méta-analyse de plus de 300 scénarios de prospective permet de voir se dessiner quatre grandes familles : du statu quo à l’extinction, en passant par l’utopie et la dystopie.

Nous analyserons ensemble comment se situent les récits prospectifs transhumanistes dans le contexte d’une telle méta-analyse des futurs possibles.
Les visions et approches transhumanistes sont plutôt d’une certaine famille de futurs possibles en lesquelles chacun selon ses propres valeurs reconnaîtra plutôt une utopie souhaitable ou une dystopie haïssable.

Quelles sont les zones d’influence du transhumanisme et les réactions qu’il suscite dans le monde sont l’un des éléments d’information essentiel à notre analyse.

Que pouvons nous en apprendre ?

Nous pouvons en apprendre quels sont les apports de la vision transhumaniste et quelles en sont les limites. Mais aussi et par rapport à cela, préciser quelle est l’utopie et l’éthique qui la modèle à laquelle nous voulons adhérer, et quel est du coup, notre terrain d’entente possible avec le transhumanisme, ce terrain est-il vaste ou au contraire, exigu ?