2014/09/30

La dette de la France crève officiellement le plafond des 2000 milliards d'euros

La dette française a officiellement dépassé le seuil des 2000 milliards d'euros. A la fin du 2ème trimestre 2014, elle atteignait 2023,7 milliards exactement, selon les données publiées ce mardi matin par l'Insee. Ce qui équivaut à un endettement de 95,1% du PIB. Cela fait de nombreux mois -voire de nombreuses années- que la situation de notre endettement inquiète. A titre de comparaison, il était de 12% en 1974, 20% en 1981, 50% en 1994 et 60% en 2002.

La moyenne de l'Union européenne était l'an dernier à plus de 86% du PIB, la Grèce détenant la palme avec une dette représentant 172% de sa richesse produite. La dette allemande, elle, est redescendue à 78% du PIB après avoir dépassé 80% en 2010, Berlin ayant mis beaucoup d'argent sur la table pour contrer la crise financière de 2009.

Le chiffre sera dans toutes les têtes, alors que le gouvernement doit présenter demain le projet de loi de Finances pour 2015. Bercy devrait d'ailleurs annoncer à cette occasion que la dette du pays va se rapprocher dangereusement des 100% du PIB l'an prochain.