2015/12/26

2015 12 26 為歡慶年末,信鴿法國書店邀請法國藝術家─麥克‧沙洛夫-考斯特,來與我們分享他的詩作和繪畫。





Pour fêter la fin d’année, la Librairie Le Pigeonnier invite Michel Saloff-Coste, artiste français, à partager ses oeuvres poétiques et dessinés avec nous.
為歡慶年末,信鴿法國書店邀請法國藝術家─麥克‧沙洛夫-考斯特,來與我們分享他的詩作和繪畫。




Artiste / 藝術家介紹: Michel Saloff-Coste 麥克‧沙洛夫-考斯特
Michel Saloff-Coste est né en 1955 à Paris.
Peintre, photographe, cinéaste, écrivain, enseignant et consultant, Michel Saloff Coste est particulièrement connu pour ses recherches, conférences et livres sur les enjeux du passage de la "Société Industrielle" à la "Société de l'information" .
Dans le parcours créatif, multimédia et pluridisciplinaire de Michel Saloff-Coste trois périodes peuvent être distinguées.

Une première période caractérisée par l'exploration des medias classiques, dessin, peinture avec une inspiration marquée par l'École de Paris, l'Abstraction, Roger Chastel, Gustave Singier et Gilles Deleuze.
Une seconde période caractérisée par l'exploration de médias plus modernes, photographie, vidéo, électrographie, avec une inspiration marquée par New York, le Pop Art et Andy Warhol. Une part de sa création s'applique dans la publicité.
Une troisième période caractérisée par l'exploration des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication "NTIC", internet, images numériques, avec une inspiration marquée par l'Art Conceptuel et le mouvement lancé autour de "l'Esthétique de la communication" par Fred Forest. Pendant cette dernière période il réalise plusieurs livres qui défendent un regard nouveau sur les transformations du monde contemporain et une part de sa dynamique créative s'applique au renouvellement stratégique des organisations publiques et privées.
Michel Saloff Coste est Internationale Développement Associate of Copenhagen Institut for Future Studies http://www.cifs.dk/en/, Directeur de la recherche et des relations internationales de In Principo http://www.inprincipo.com/fr/Michel_Saloff_Coste et Directeur de l’Institut International de Prospective sur les Ecosystèmes Innovants de L’Université Catholique de Lille et de Lyon http://iip.univ-catholille.fr/ Blog officiel de Michel Saloff Coste : http://michelsaloffcoste.blogspot.com
麥克‧沙洛夫-考斯特於1955年出生在巴黎。
身兼畫家、攝影師、電影工作者、作者、教育家和顧問多重身份,麥克‧沙洛夫-考斯特以其針對「工業社會如何轉型為資訊社會的變遷關鍵」這個主題相關的研究、講座和出版品聞名。
而在藝術創作的歷程,麥克‧沙洛夫-考斯特在多媒材、多類型的創作上可分為三個時期:
他初期將焦點關注在傳統的媒材,如插圖、畫作,靈感來自巴黎畫派、抽象畫派,和其他的畫家羅杰‧夏士德(Roger Chastel)、古斯塔夫‧桑齊埃(Gustave Singier)和吉爾‧德勒茲(Gilles Deleuze)。
第二期則以攝影照片、影片、聲光效果等較現代的媒材,並受到紐約、波普藝術和安迪‧沃荷(Andy Warhol)作品的啟發。此時期的創作多可見於廣告之中。
最後他將藝術領域擴展至數位、傳播科技,利用網路、電子影像,取材自觀念藝術和弗雷德·佛雷斯特(Fred Forest)圍繞通訊美學主題的各種運動。而在這最後的時期,麥克‧沙洛夫-考斯特完成了多本捍衛現代社會轉型全新觀點的著作,同時他的創作也配合各公家、私人機構的布置更新,展示在不同的單位。
Cette conférence sera présentée en français.
講座全程以法文進行。

Date de la conférence : le samedi 26 décembre 2015, à 19H00 
Lieu : Librairie Le Pigeonnier, No. 9, Lane 97, SungChiang Road, Taipei,
Tel : 02 25 17 26 16
Inscription : Merci de compléter et de renvoyer votre nom, prénom, numéro de téléphone et nombre de participants à info@llp.com.tw pour réserver une place (le nombre de places est limité.)
講座日期:2015年12月26日(六)19:00
講座地點: 信鴿法國書店 台北市松江路97巷9號1樓
報名:請來信至info@llp.com.tw並註明您的姓名、聯絡電話及參加人數。





1.           

Tu iras peut-être la chercher
Dans les endroits les plus pauvres
Pensant qu'elle n'a pas été corrompue.
Tu iras dans le vent et dans l'herbe
Tu iras dans le luxe.
Mais ce sera toujours la même image incapable,
Petite et vile
Que tu verras partout.
Il ne te restera plus alors
Qu'à leur ressembler
Ou à dessiner dans ta chair vive
L'image que tu cherches



2.           


Tour à tour les châteaux
Forts s'effondrent.
Il ne reste jamais que l'écoulement
Fluide et irrémédiable
De la substance fabuleuse
Du monde.
Tous font effort pour l'oublier
Chercher des points d'appui
Et y installer immortellement
Leurs funérailles plein de rêves en pacotille de vie.

3.           


L'astral de la lampe
Perfore ma tête de mille points gris
La musique étonnée, s'enroule
Autour de mon corps.

4.           


Profondément étonné
Un chat huait sur les murs
A qui voulait l'entendre:
N'allez pas à l'école
N'allez pas à la guerre.
Mais les enfants aux yeux bleus
Défilaient en range serrés
Entre ses pattes de colosse.

Un papillon de cellophane
Vole sur le tabouret assis
Tranquille au fond du désir.

Mon corps étoile la nuit
De mille points pourpre  de chair.

Le virevoltage tranquille de mon coeur
Aiguillonne le tremblement de mes tempes
Qui claquent sur les murs comme des
Portières déchaînées.


 

5.           

Je navigue au milieu de
La journée.
Il me semble parfois être si loin
De mon point de départ,
Que des années se sont écoulées
Depuis que je me suis levé.
Les heures s'enfuient comme des minutes,
Les minutes durent le temps
D'un long voyage.
Je m'y perds et y perds mes rendez-vous.
Cette seconde se dilate sur
Ce regard et j'oublie tout.
Une minute pour me réveiller.
Une heure pour me rappeler.
Je n'ai eu le temps que
Des mille voyages déjà
Oubliés.
Il reste seul le petit tas de
Cendres grises  de ma journée
Inactive.
Mon regard virevolte sur lui
Même tourbillonne dans l'éther
De mon âme.
Les miroirs se reflètent dans mon
Miroir à leur image, jusqu'à se
Perdre dans le miroitement gris
Des reflets de reflets
De mon âme
Je tire sur les fils de la
Réalité et les mailles se démaillent
Les couleurs défilent
Et mon esprit se décolore.


  

6.           


Il y avait deux chats en voyage.
Ils étaient doux et beaux,
Sensuels aux poils,
Intelligents aux yeux,
Rationalistes aux pieds,
Fou-fou dans la tête.
Ils avaient des queues
Comme des badigeonneurs de néant
Et allaient dans le monde
En bon compagnons.

7.           


Zombie comme un fleuve s 'effarouche
Dedans, boite un vieux coffre hétérosexuel
Les multitudes bysantines et
Colorées des phallocrates
S'étirent en cercles étonnés
Il y a partout de curieuses ombres
Qui peuplent les angles en vertigineux écoliers
Eliminant la peur du noir en un rose doux et sombre au fond
D'une chambre vernissée de tapisseries
Multicolores.


8.           

Je suis un enfant.
Un enfant à fête et à ombre,
Je charpente dans le désordre,
Ce n'est pas sérieux,
Mais l'enfant est si envoûtant
Dans ses illusions,
Comment ne pas de temps en temps
Le laisser faire tranquille,
Quitte après à mettre une semaine
A retrouver la sérénité,
L'authenticité, l'ouverture,
La qualité brûlée en un soir
De trop grande réussite
De trop grand plaisir facile.
Le petit manège tourne, dans
La peinture rouge, et
Eclabousse les
Belles vitres transparentes de
Mon esprit.
Ne soyons pas grincheux,
Tôt ou tard il se figera
Dans la peinture coagulée en
Marron brun noirci.
L'enfant fêtard s'endormira dans
Un coin de la nuit.
Et demain, et après demain
Avec patience, on nettoiera
Tout cela pour naviguer vers de
Nouveaux horizons

9.           


Le scolopendre noir de la vie
Est toujours terriblement strange
Comme un singe à qui on aurait
Coupé la queue, la vie est
Déchirement ignominieux de
La matière sordide du rêve qui
N'en finit pas de commencer
En cauchemar.

10.      


Je voyage
Mais le paysage où je voyage reste.
Il reste à travers tout une harmonie,
A mesure que s'accumulent les mondes,
C'est là où tout se retrouve.
C'est là où je te retrouverai toujours
..... éternellement